illustration

Jean-François Jagnoux – Peinture

Un inconnu, pour le moment, qui signe deux toiles. Le Pont Bonaparte dont on ne sait s’il est fini et un phare qui risque à tout moment de « tomber » dans la mer d’Iroise ou des 40° rugissants bien qu’il n’y ait peut-être pas de phares dans les 40° rugissants. Bref les recherches s’intensifient sur cet artiste étrange. Vraisemblablement lyonnais puisque il y a un pont Bonaparte à Lyon.

Le Pont Bonaparte 1994 Format 33x41 sans titre 1994 format 33x41

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Muhammadalshahrani53 |
International Culture |
Filepaper3 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Danteaeob282
| Play with cathedrale
| Myleshtxz936