Archives des tags : La France illustrée 1899

B. Bessi (? – ?) – gravure « Un jour de carème » La France Illustrée 1899

Aucune trace nulle part de ce Bessi dont une gravure est représentée dans le volume La France illustrée. Recherches en cours

UN JOUR DE CARËME signé B. Bessi voir les autres gravures La France illustrée sur ce blog  sur blog initial

0 Commentaires

Raffin ( ? – ? ) Gravure – La France Illustrée 1899 – « Adjudant de Prat à Lille »

Et voici l’arrivée de l’adjudant De Prat à Lille. Que vient-il faire me direz-vous !

Adjudant de Prat, French soldier who was a member of Jean-Baptiste Marchands expedition to Africa

C’est l’adjudant De Prat qui fit le récit du départ des français de Fachoda. Bref une sombre page d’histoire.

ARRIVEE DE L'ADJUDANT DE PRAT A LILLE  voir d’autres gravures de La France Illustrée 1899   voir d’autres gravures sur blog initial

0 Commentaires

P. Frühaut X.J – Gravure – La France Illustrée 1899

Nous n’avons pour le moment pas trouvé de trace de ce graveur intervenu sur ce dimanche à Venise.. Recherches en cours

LE DIMANCHE DES PALMES A VENISE d'après José Villegas Cordero (1844 - 1921) voir autres France illustrée sur ce blog   Voir sur Blog initial

0 Commentaires

M Nunsch – « La cigale et la fourmi » – La France Illustrée 1899

Peu de renseignements sur ce graveur qui signe M. Nunsch avec « La cigale et la fourmi » paru dans La France Illustrée de l’imprimerie des Orphelins d’Auteuil.

LA CIGALE ET LA FOURMI voir les autres gravures sur ce blog     Voir la France Illustrée sur blog initial

0 Commentaires

Paul Grolleron (1848 – 1901) – La France Illustrée 1899

La France Illustrée est une revue hebdomadaire fondée par l’abbé Roussel, une émanation de l’imprimerie des orphelins d’Auteuil. De nombreux graveurs de l’époque travaillèrent pour eux.

Ici la superbe gravure de Paul Grolleron « Fiançailles sous l’Empire ».

FIANCAILLES SOUS L'EMPIRE voir les autres gravures sur ce blog    voir sur blog initial

0 Commentaires

G. Heuer et Kirmse X.A – Gravure – La France Illustrée 1899

On continue de dérouler l’énorme qualité des impressions de cette France illustrée de 1899 de l’imprimerie des orphelins d’Auteuil. Peu de renseignements sur ces graveurs qui semblent être graveurs et illustrateurs autrichien. Gustav Heuer et Otto Kirmse. – Ici « Le marché des étrennes » d’après Wilhelm Gause et « Un personnage de saison » d’après photo.

LE MARCHE DES ETRENNES d'après Wilhelm Gause (1853 - 1916)  UN PERSONNAGE DE SAISON d'après photo Gesellschapt 
voir les autres gravures France Illustrée sur ce blog   Voir autres sur blog initial
0 Commentaires

Gaston Linden (1861 – 1940) – La France Illustrée 1899 – « Nos Aïeules »

Gravure de sa propre peinture; ici Gaston Linden portraitise « NOS AÏEULES »…. Jolie dame, ma foi !

NOS AÏEULES d'après Gaston Linden (1861 - 1940) voir les autres France Illustrée sur ce blog     Voir sur blog initial l’historique des orphelins d’Auteuil

0 Commentaires

R Bong XA – La France Illustrée 1899

On a déjà présenté l’imprimerie des Orphelins d’Auteuil de l’abbé Roussel. Ici deux gravures signées  R Bong XA dont nous n’avons aucun renseignements malgré les nombreuses gravures sur Internet.

EN ATTENDANT LE CORTEGE d'après ...  lLA PREMIERE NEIGE ET LA PREMIERE GLACE d'après .. voir d’autres gravures France Illustrée sur ce blog   voir sur blog initial

0 Commentaires

Richard Brend’Amour (1831 – 1915) – La France Illustrée 1899 – TOREADORS EN PRIERE d’après José Gallegos Y Arnosa

Apprentis d’Auteuil a plus de 150 ans d’existence. Préoccupé par le sort des orphelins à Paris, l’abbé Roussel fonde le 19 mars 1866 L’Œuvre de la Première Communion avec ses six premiers enfants des rues.

Grâce à l’aide financière de monseigneur Darboy, archevêque de Paris, il a pu louer une maison abandonnée au 40 rue Jean de la Fontaine, dans le quartier d’Auteuil à Paris. Il souhaite que chaque enfant soit accueilli, soigné, apprenne à lire et à écrire et se prépare à sa première communion. Mais il faut ensuite leur apprendre un métier et leur trouver un maître d’apprentissage. En 1871, après la guerre et la Commune, la situation économique est difficile. A Paris, il devient difficile de placer les jeunes d’Auteuil à l’extérieur. Dès juillet, Louis Roussel décide d’ouvrir ses propres ateliers et Les Orphelins Apprentis d’Auteuil viennent s’ajouter à L’Œuvre de la Première Communion. Ils s’illustreront particulièrement dans le métier de l’imprimerie avec un journal hebdomadaire, La France illustréePour trouver les ressources nécessaires au fonctionnement de l’institution, l’abbé Roussel devra déployer une énergie sans faille. Fort heureusement, les bienfaiteurs qui se sont mobilisés dès le premier jour pour le soutenir, ne lui feront pas défaut dans les moments difficiles. Lorsqu’il se retire, en 1895, 15 000 enfants sont passés par L’Œuvre d’Auteuil. Ici une gravure de Ricahrd Brend’amour.

AVANT LE COMBAT - TOREADORS EN PRIERE d'après José Gallegos Y Arnosa (1859-1917) Voir d’autres gravures France Illustrée sur ce blog     Voir d’autres gravures France Illustrée sur blog initial

0 Commentaires

Bong & Hônemann XA – La France Illustrée 1899 – « sa première lettre de jour de l’an » d’après Guillaume Seignac

En 1871, après la guerre et la Commune, la situation économique est difficile. A Paris, il devient difficile de placer les jeunes orphelins d’Auteuil à l’extérieur. Dès juillet, Louis Roussel décide d’ouvrir ses propres ateliers et Les Orphelins Apprentis d’Auteuil viennent s’ajouter à L’Œuvre de la Première Communion. Ils s’illustreront particulièrement dans le métier de l’imprimerie avec un journal hebdomadaire, La France illustrée.

couverture format 39x30 SA PREMIERE LETTRE DE JOUR DE L'AN d'après Guillaume SEIGNAC (1870-1924)  voir d’autres oeuvres sur la France illustrée

0 Commentaires

Muhammadalshahrani53 |
International Culture |
Filepaper3 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Danteaeob282
| Play with cathedrale
| Myleshtxz936